Accueil Actualités Apple a-t-il échoué avec les jeux triple A sur son téléphone ?...

Apple a-t-il échoué avec les jeux triple A sur son téléphone ? Les éditeurs de jeux peinent à vendre leurs titres sur iPhone

102
0

Échec des ports sur iPhone pour des titres majeurs tels que , Assassin's Creed Mirage et

Il semble que le grand écran d'un PC ou d'une console reste le sanctuaire préféré des amateurs de jeux vidéo. En effet, un rapport récent souligne le faible engouement des joueurs pour les versions mobiles de jeux emblématiques. Des titres d'envergure comme Assassin's Creed, et Death Stranding, malgré leur notoriété, peinent à se faire une place sur le marché des applications d'Apple, affichant des ventes dérisoires.

Des ambitions élevées mais des résultats décevants sur iOS

À l'occasion de la sortie de l'iPhone 15, ainsi que des modèles Pro et Pro Max, sans oublier la nouvelle gamme d'iPads, Apple a misé gros en annonçant l'arrivée de plusieurs jeux d'action-aventure à gros budget sur ses plateformes. Parmi les titres annoncés, on retrouvait Assassin's Creed Mirage d', Death Stranding de Kojima Production, ainsi que Resident Evil 4 et de . Lancés en grande pompe sur l', ces jeux n'ont malheureusement pas rencontré le succès escompté, avec des chiffres de jugés insignifiants.

Un modèle économique non adapté ?

Les statistiques d'Appfigures et Appmagic révèlent un écart notable entre les attentes et la réalité. Par exemple, Assassin's Creed Mirage, malgré un nombre encourageant de téléchargements gratuits variant entre 123 000 et 279 000, n'a convaincu qu'entre 3 000 et 5 750 joueurs de débourser les 49,99 dollars nécessaires pour l'acquisition complète du . Cette performance est minime comparée à celle d'Assassin's Creed Rebellion, un autre titre de la franchise, qui a enregistré 1,9 million de téléchargements sur la même période.

Quant à Death Stranding et aux deux titres de Resident Evil mentionnés, les chiffres ne sont guère plus réjouissants. Resident Evil 4 a attiré environ 7 000 acheteurs pour le plein tarif de 29,99 dollars, tandis que Resident Evil Village en a séduit à peine 5 750 pour 15,99 dollars. Death Stranding, vendu 20 dollars, a cumulé autour de 10 600 téléchargements payants six mois après son lancement.

READ :  Pokémon (JCC) marque le grand début des Pokémon ex Teracristal Astraux.

À la recherche de la formule magique pour les jeux mobiles

Andrei Zubov, directeur de contenu chez Appmagic, souligne que les jeux indépendants, généralement proposés entre 5 et 10 dollars, correspondent davantage aux habitudes de dépense des joueurs sur mobile. Cette différence de tarification explique peut-être pourquoi les jeux indépendants trouvent plus facilement leur public et pourquoi les blockbusters peinent à s'imposer sur ce marché. Il semblerait que le secteur des jeux sur mobile requiert une stratégie tarifaire et marketing distincte, adaptée aux spécificités de son audience.

En conclusion, cet échec amène à reconsidérer la manière dont les jeux de grande envergure sont portés sur les plateformes mobiles. Une réflexion s'impose sur le modèle économique à adopter pour séduire les joueurs sur smartphones et tablettes, dans un marché de plus en plus concurrentiel.

4.2/5 - (10 votes)

En tant que jeune média indépendant, Espace Geek a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News